Analyse des comportements des véhicules en traversée de passage à niveau

sncfcover

Il y a deux ans que SNCF (Société Nationale des Chemins de fer Français) s’est décidée de commencer à surveiller la circulation routière autour de ses chemins de fer. Déjà satisfaite avec notre compteurs mobiles, la SNCF a opté pour l’utilisation du système RoadPod PhaseT. Ce système, unique au monde, a reçu le grand prix de l’innovation technologique australienne en 2010. Il permet d’analyser les comportements des usagers lors des franchissements d’intersections ou de passages à niveau en mesurant les risques grâce à l’identification des infractions et la description lors des différentes phase des cycles de feux.

Le système est constitué de 2 tubes espacés d’un mètre posés sur la chaussée au droit de la ligne d’arrêt, juste avant la barrière du PN, branchés au compteur lui-même relié par fibre optique au signal lumineux clignotant pour la synchronisation avec la signalisation. Les données horodatées sont enregistrées individuellement (par véhicule) par les impulsions émises par chaque essieu des véhicules.

Screen Shot 2016-03-11 at 09.55.41

Étude sur le PN38 à Maisse, France

Pendant deux semaines en 2014, la SNCF a effectué une étude test dans la ville de Maisse, où le compteur PhaseT a été connecté à la barrière ferroviaire localisée quelque mètres plus loin de la gare.

Le test a commencé avec la definition des paramètres spécifiques à chaque phase des cycles de feux dans le logiciel MTE. Plus concrètement, il est nécessaire de mettre au point un Phase Map pour établir le type de chaque phase: active (ex. barrière descendante, barrière fermée, barrière ouverte) ou déclencheur (ex. arrêt rouge clignotant) et leurs durées en secondes. Cette étape est essentielle pour la synchronisation entre le système MetroCount et le système ferroviaire.

Screen Shot 2016-03-11 at 09.55.05

L’analyse des données a commencée avec un rapport standard  – Class Speed Matrix – qui a déjà révélé des violations. Plus de 4% de véhicules (3,803 de 88,416) on a dépassé la vitesse limite indiquée de 50km/h. Le maximum enregistré a été 80km/h et la vitesse au 85ème percentile a eu une valeur de 43,9 km/h. Plus de 99% de véhicules avec un excès de vitesse ont été des voitures ordinaires et les autres 6 des poids-lourds.

classspeedfr

Une regard plus en profondeur au rapport des Statistiques par Phase des violation encore plus sérieuses : 317 véhicules ont traversés les chemins de fer pendant la phase d’arrêt (rouge clignotant et sonnerie en cours), indiquant qu’un train approchait. 43 conducteurs ont tenté leur change lorsque la barrière descendait et 2,871 automobiles ont commencer rouler dès que la barrière est levée, même si le feu rouge et la sonnerie étaient encore actives.

Les rapports de Débit selon les Phases et de la Vitesse selon les Phases ont confirmé ces observations.

Screen Shot 2016-03-11 at 12.18.04

 

Screen Shot 2016-03-11 at 12.18.40

Après lu success du première test, la SNCF a acquiré plusieurs compteurs MC5712 qui surveillent la circulation de passade à niveau à Gonfreville, Motteville, Ectot-lès-Baons et Yvetot.

Pour une description détaillée de l’étude et du capacité d’analyse du logiciel MTE, veuillez consulter le rapport officiel de la SNCF.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To improve your browsing experience, this website uses cookies.

Cookies are small text files that enable us to record your website usage in accordance with our privacy policy.
Please confirm if you accept our tracking cookies.